News

Parcours politique - À Ndendé

PDFImprimerEnvoyer

Index de l'article
Parcours politique
Scrutin législatif de 1996
À Ndendé
Scrutin présidentiel de 1998
Toutes les pages

À Ndendé


En 1997, Pierre Mamboundou, tout en conservant son mandat de député, est élu maire de la commune de Ndendé, chef-lieu du département de la Dola dans la province de la Ngounié. Il est le premier édile de cette commune nouvellement créée. Le conseil municipal de la ville comprend alors quinze membres répartis de la façon suivante :
•    Union du peuple gabonais (UPG) : 7 conseillers ;
•    Parti démocratique gabonais (PDG) : 6 conseillers ;
•    Association Pour le Socialisme au Gabon (APSG) : 2 conseillers8.


Son mandat est marqué par l'électrification de la ville, l'érection de plusieurs bornes fontaines, la construction de l'hôtel de ville, l'instauration d'une taxe de traversée de la ville (grâce à laquelle il réussit à tripler le budget de la localité) et le jumelage avec la ville de Lambaréné. Il est aussi à l'origine de la construction de la base pédagogique, de la perception du trésor public et du deuxième hôpital moderne de la ville. Il fait réaliser le tracé d'une rocade, permettant, à terme, de relier Ndendé aux autres villes du sud du Gabon.


Le 29 décembre 2002, il est réélu pour un second mandat qui s'achève en 20079. Craignant la partialité du préfet et des responsables locaux de la commission nationale électorale (CNE), ses partisans, composés en majorité de femmes, prennent d'assaut l'école servant provisoirement de siège à la commission. Ses partisans exigent que les résultats de l'élection, déjà connus du fait du dépouillement effectué dans chaque bureau de vote, soient officialisés. C'est finalement tard dans la nuit que la liste conduite par Pierre Mamboundou est déclarée en tête.


Réélu, Pierre Mamboundou établit sa résidence principale à Ndendé. À ses adversaires qui lui reprochent son éloignement de Libreville, la capitale politique où se traitent les sujets nationaux, il répond : « Un maire réside dans sa ville »10. En août 2006, il présente un projet de développement global de sa municipalité au président Omar Bongo qui l'approuve ; il obtient une promesse de financement de 11,32 milliards de francs CFA. Cependant, son parti déclare que le ministère de l'économie et des finances n'aura débloqué que 1,9 milliards de francs CFA aux entreprises adjudicatrices des marchés11. La même année, il lance le projet radio télévision de la Dola pour couvrir le département de la Dola dont il est le député.


Pour respecter la loi sur le non-cumul de mandats électifs, il cède le fauteuil de maire à Fidèle Mouloungui le 11 avril 2007 pour se consacrer à son mandat de député12. Il explique sa décision par une phrase : « Lorsqu'on a le choix entre un mandat local et un mandat national, le mandat national doit prévaloir ».



Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vos détails de compte:
Commentaire:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img]   
:D:angry::angry-red::evil::idea::love::x:no-comments::ooo::pirate::?::(
:sleep::););)):0
Donnez votre avis!
  • Membres exécutifs de l'UPG

  • Informations

  • Dieudonné Mboumba
  • Antoine MOUBEMBKI
  • Christine MOUSSOUNDA MOUSSADJI
  • Kisito Moulounguiibouanga
  • Olivier koumba Mboumba
  • JULDAS NGOJOU-BISSIELOU
  • Mathieu Mboumba Nziengui

Pierre Mamboundou

Image 1
Image 2
Image 3
Image 4
Image 5
Image 6
Image 7

Derniers Evènements

Aucun évènement prévu pour le moment.

UPG-Evènements

Avril 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

Nombre de visites

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
3
Hier :
82
Semaine :
149
Mois :
5650
Total :
20274
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités