Dernières infos!

COMMUNIQUE FINAL DU 07 NOVEMBRE 2015

PDFImprimerEnvoyer

 

 

COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DU SECRETARIAT EXECUTIF


altSous la présidence de Monsieur Jean Olivier KOUMBA MBOUMBA, Secrétaire General  de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est réuni ce samedi 7 Novembre 2015, à partir de 10 heures, à son siège national, sis à Awendjé.

A l’ouverture des travaux, le Secrétaire Général, a dans un premier temps tenu à saluer les militants de l’Union du Peuple Gabonais, de la  Province la Ngounié, singulièrement ceux de la Commune de Mouila et de Ndéndé, pour avoir réservé au Premier responsable de l’UPG, Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, ci-devant, Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture  en charge du Programme Graine, qui accompagnait le Chef de l’Etat dans ladite province, un accueil des plus chaleureux par leur grande mobilisation.

Le Secrétaire Général, au nom du Conseil du Secrétariat  Exécutif,  encourage la politique agricole du Gouvernement à travers le programme GRAINE et invite les Gabonais à s’y investir pour qu’ensemble notre pays atteigne les objectifs de l’autosuffisance et la sécurité alimentaires.

Examinant les points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est particulièrement appesanti sur le point suivant :

SECRETARIAT POLITIQUE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES

Sur communication du Secrétaire Politique en charge des Affaires Sociales, le Conseil a été informé de la triste nouvelle  de la disparition  de Monsieur Béranger Obame Ntoutoume qui s’est immolé le samedi dernier dans l’enceinte du commissariat central de Libreville où il était parti réclamer sa marchandise saisie par la police.

Dès l’annonce de cette nouvelle, le Conseil a immédiatement  interrompu la séance pour observer une minute de silence en la mémoire du disparu et  adresser, ses sincères condoléances à la famille si cruellement éprouvée.

Le Conseil regrette les évènements qui ont conduit à cette perte tragique  de ce compatriote et condamne avec fermeté la brutalité symbolisée désormais par nos forces de Police, censées assurer la protection des biens et des personnes.

Dans ces conditions,  le Conseil tire la sonnette d’alarme et  invite instamment  le Gouvernement  à prendre toutes les mesures qui s’imposent, pour assurer l’ordre public et la sécurité de tous les Gabonais, afin  d’éviter au pays des situations difficiles déjà vécues ailleurs.

Par ailleurs, le Conseil s’est réjoui de la relaxe des femmes commerçantes qui s’étaient dévêtues à l’ancienne gare routière pour exprimer leur indignation face au racket et à la confiscation de leurs marchandises par la police.

Devant cette relaxe, le Conseil  remercie tous ceux qui, de près ou de loin, ont mené des actions ayant conduit à leur libération.

 

                                                                                                                            Fait à Libreville, le 7 novembre 2015

 

                                                                                   Le Conseil du Secrétariat Exécutif



 


 
 

COMMUNIQUE FINAL DU 31 OCTOBRE 2015

PDFImprimerEnvoyer

 

 

 

COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DU SECRETARIAT EXECUTIF


altSous la présidence de Monsieur Jean Olivier KOUMBA MBOUMBA, Secrétaire Général de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est réuni ce samedi 31 Octobre  2015, à partir de 10 heures, en son siège national, sis à Awendjé.

A l’ouverture des travaux, le Secrétaire Général s’est félicité de la très forte mobilisation des militants de l’Union du Peuple Gabonais à l’occasion de la célébration, le 15 octobre 2015, de la journée du souvenir, marquant le quatrième anniversaire du décès du Président Fondateur de l’UPG, Monsieur Pierre MAMBOUNDOU.

Il a tenu à présenter ses remerciements, d’une part, aux diplomates qui nous ont fait l’honneur de répondre positivement à notre invitation, et d’autre part, aux partis politiques amis dont la présence au siège de l’UPG, a été interprétée comme la traduction d’un esprit de solidarité ainsi que la volonté que nous partageons en commun, de créer dans notre pays, un climat politique à la fois démocratique, c’est-à-dire fait de tolérance, et d’apaisement.

Par ailleurs, le Secrétaire Général a informé le Conseil du décès survenu à Libreville, le mardi 27 octobre 2015, de Monsieur Fidèle MOULOUNGUI MOUSSAVOU DITOUBIYI, militant de l’Union du Peuple Gabonais, ancien député du département de la Dola et ancien maire de la commune de Ndendé.

Le Secrétaire Général, au nom du Conseil, adresse ses sincères condoléances à la famille éplorée et  appelle les militantes, militants et sympathisants de l’UPG à se mobiliser massivement afin de rendre un dernier hommage à l’illustre disparu.

Passant à l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil s’est particulièrement appesanti sur les questions suivantes :

SECRETARIAT POLITIQUE CHARGE DES QUESTIONS ELECTORALES

Sur Communication du Secrétaire Politique chargé des Questions Electorales, le Conseil du Secrétariat Exécutif a été informé du démarrage effectif, le 30 octobre 2015, de l’opération de révision de la liste électorale sur l’ensemble du territoire national pour une durée de quarante cinq jours, conformément aux dispositions de l’article 37 de la loi 7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques en République Gabonaise.

 

Suite à la décision prise à l’unanimité par les membres du Conseil, en sa séance du 10 octobre 2015, de pendre part à ladite opération, le Conseil du Secrétariat Exécutif appelle les militantes, militants et sympathisants de l’Union du Peuple Gabonais à se faire massivement enrôler.

Toutefois, le Conseil précise que l’opération actuelle intéresse essentiellement les personnes ayant atteint 18 ans mais également les citoyens qui changent de lieu de résidence du fait d’une affectation ou mutation.

SECRETARIAT POLITIQUE EN CHARGE DE LA COMMUNICATION

Sur rapport du  Secrétaire Politique en charge de la Communication, le Conseil a été informé des multiples problèmes qui minent le secteur de la Communication dans notre pays, notamment dans l’audiovisuelle,  suite aux reformes engagées depuis 2011  et dont l’effectivité tarde à aboutir.

Sur la foi de ces informations, le Conseil exprime de prime abord son regret face à l’arrêt systématique du Journal Télévisé de Gabon Télévision 2, suite à la perte récurrente de son signal  et du manque  d’un Plateau Technique ultra moderne.

S’agissant  de Gabon Télévision 1, une partie de ses  reportages télévisés est malheureusement montée au quartier auprès des tiers pour insuffisance des bancs de montage.

Dans les deux Chaines de Radio, il manque d’enregistreurs, des micros et des véhicules de reportages.

La Radio Panafricaine, Africa N°1 quant à elle, n’est pas  épargnée. Sa situation est  très alarmante  à ce jour. L’outil de travail est obsolète, les agents accusent deux mois d’arriérés de salaire, alors même que son label  jusqu’à un passé récent a fait la fierté gabonaise et au-delà du continent.

Au regard de tout ce qui précède,  et tout en prenant acte de cette situation, le Conseil  du Secrétariat Exécutif déplore cet état de fait et invite le gouvernement à surseoir son projet de reformes,  afin de revenir aux anciennes entités c'est-à-dire RTG1 et RTG2, et surtout de procéder sans délai à l’amélioration de l’existant.

SECRETARIAT POLITIQUE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES

altSur communication du Secrétaire Politique chargé des Affaires Sociales, le Conseil du Secrétariat Exécutif a été informé de l’arrestation il y a quelques temps, des femmes commerçantes exerçant dans la zone dite ancienne gare routière. Il leur est reproché un certain nombre de griefs, notamment outrage à agent en plein exercice de ses fonctions, et attentat à la pudeur.

Le Conseil déplore l’arrestation desdites femmes qui n’ont que l’activité commerciale comme source de revenu et s’interroge sur les causes profondes de cette arrestation.  Aussi le Conseil demande t-il la relaxe pure et simple des intéressées, non sans condamner leur comportement.

Toutefois, le Conseil invite la mairie de Libreville, à aménager d’autres espaces devant accueillir un plus grand nombre de commerçants afin d’éviter ce genre de situation. 

 

Fait à Libreville, le 31 Octobre 2015

 

Le Conseil du Secrétariat Exécutif

 
 

Bruno Ben MOUBAMBA viré de l'UPG

PDFImprimerEnvoyer

altBruno Ben MOUBAMBA radié des effectifs de l'Union du Peuple Gabonais (UPG)! C'est la principale information que l'on peut retenir du communiqué final du Conseil du Secrétariat Exécutif réuni le samedi 19 septembre 2015, lu par le Secrétaire Général de l'UPG, monsieur Jean Olivier KOUMBA MBOUMBA.

Voici l'intégralité du communiqué final du Conseil du Secrétariat Exécutif.

Sous la présidence de Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Secrétaire Exécutif de l'Union du Peuple Gabonais (UPG), le Conseil du Secrétariat Exécutif s'est réuni ce samedi 19 septembre 2015, à partir de 10 heures, en son siège sis à Awendjé.

A l'ouverture des travaux, le Conseil du Secrétariat Exécutif, au nom des valeurs républicaines qui caractérisent l'UPG, a témoigné en tout prelier lieu sa profonde reconnaissance à son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l'Etat pour la matérialisation à juste titre de sa vision politique qui consiste à intégrer toutes les forces vives de la nation dans la gestion de l'Etat.

En second lieu, le Conseil a rendu un hommage déférent au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Professeur Daniel ONA ONDO, pour avoir accordé sa confiance à l'UPG en nommant Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Secrétaire Exécutif de l'Union du Peuple Gabonais, à la Fonction de Ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Entreprenariat Agricole, chargé de la mise en oeuvre du programme Graine.

Prenant acte de cette nomination, et en mettant de coté l'utopie et l'idéalisme déraisonnés, tout en ayant une vision prospective cohérente du parti, basée sur le rétablissement de la dignité particulière des militants de l'UPG, le Conseil a adressé ses vives félicitations au Secrétaire Exécutif et lui a par la meme occasion, réitéré son indéfectible soutien et souhaité bon vent dans cette nouvelle équipe gouvermentale composite.

Dans le meme temps, le Conseil a invité sans condition aucune, tous les militants de l'UPG restés en marge du parti, à réjoindre les rangs de notre formation politique en vue d'une forte mobilisation autour du Secrétaire Exécutif afin de l'accompagner dans ses nouvelles charges.

Toutefois, le Conseil invite instamment la nouvelle équipe gouvernementale à répondre pleinement aux aspirations profondes et particulièrement urgentes du peuple Gabonais dans les secteurs privilégiés, notamment, de l'éducation, de la santé, de l'eau, de l'électricité et de l'habitat, pour ne citer que ceux-là.

Enfin, le Conseil a entériné les mesures individuelles:

SECRETARIAT GENERAL

Secrétaire Général, Porte-Parole du parti, monsieur Jean Olivier KOUMBA MBOUMBA en remplacement de monsieur Bruno Ben MOUBAMBA, radié des effectifs de l'Union du Peuple Gabonais pour fautes lourdes ayant gravement porté atteinte à la cohésion du parti,à son unité et la continuité de son action politique.

SECRETARIAT POLITIQUE

Secrétaire en charge des Affaires Sociales, Madame Christine MOUSSOUNDA MOUSSADJI.

 

                                                                                                     Fait à Libreville, le 19 septembre 2015

                                                                                                     Le Conseil du Secrétariat Exécutif

                                                                                                                       

 

 

 

 

 
 

L'UPG AU GOUVERNEMENT

PDFImprimerEnvoyer

altLe Premier Ministre, le Proffesseur Daniel ONA ONDO, a, le dimanche 13 septembre 2015, recu en consultation le Secrétaire Exécutif de l'UPG, monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI qu'accompagnait son Secrétaire Général monsieur Olivier KOUMBA MBOUMBA. Il s'est agi, pour les deux hommes, de discuter d'une eventuelle entrée au Gouvernement dit d'ouverture de l'UPG, après la volt-face de monsieur Jean de Dieu MOUKAGNI, étant entendu que ce nétait pas un poste intuitu personae mais un poste attribué à l'UPG. 

Au sortir de cette rencontre, le Secrétaire Exécutif a consulté les membres du Conseil du Secrétariat Exécutif qui ont marqué leur accord pour l'entrée de l'UPG au gouvernement d'ouverture.

A la suite de la publication du gouvernement remanié, le Secrétaire Général de l'UPG a, au nom du Parti, fait la déclaration ci-après, pour bien montrer à l'opinion que monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI n'était seul dans cette affaire, mais qu'il a le Parti derrière lui:

DECLARATION DE L'UNION DU PEUPLE GABONAIS

 

Mesdames, Messieurs, Chers amis

Chers militants de l’Union du Peuple Gabonais,

Le Président de la République vient de nous faire l’honneur de nous désigner au poste de Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Entreprenariat Agricole, chargé de la mise en œuvre du programme GRAINE.

Nous voudrions lui exprimer notre profonde reconnaissance pour avoir pensé à l’Union du Peuple Gabonais.

Le devoir de mémoire nous rappelle qu’en 2010, Pierre Mamboundou, Président-Fondateur de notre Parti,  avait engagé en toute responsabilité, des pourparlers avec le Pouvoir,  aux fins de parvenir à un accord d’objectifs clairement identifiés, garantissant l’intérêt supérieur de notre pays.

Cet accord discuté dans le respect de la règle démocratique, aurait pu être conduit par lui-même, investi de la légitimité conférée par les militants de l’Union du Peuple Gabonais. Malheureusement le sort en a décidé autrement.

Nous n’attendons donc pas nous départir de l’état d’esprit qui a toujours animé le Président-Fondateur de notre Parti. C’est pourquoi l’UPG accepte de participer à l’œuvre de construction d’un Gabon uni, démocratique et prospère, dans le cadre du gouvernement d’ouverture.

Chers militants,

Une nouvelle page de l’histoire est en train de s’écrire pour notre Parti. C’est pourquoi, l’heure n’est plus aux hésitations, l’heure n’est plus à la division. L’heure est désormais à la mobilisation et au rassemblement de tous les upégistres animés par la volonté de la reconstruction du grand UPG et qui se réclament de l’héritage de Pierre Mamboundou.

Je vous remercie.

Voila qui est clair. Les autorités actuelles du Parti n'ont fait que suivre les traces laissées par Feu le Président-Fondateur de l'Union du Peuple Gabonais, monsieur Pierre MAMBOUNDOU. Le reste n'est que distraction.

                                                                                                           

                                                                                                                        UPG - Communication


 

 
 

BILAN PARLEMENTAIRE : LA VENERABLE CHRISTINE MOUSSOUNDA MOUSSADJI DANS SA CIRCONSCRIPTION ELECTORALE

PDFImprimerEnvoyer

 

altLa vénérable sénatrice Christine Moussounda Moussadji, élue du 2e arrondissement de la commune de Port-Gentil, qu’accompagnait une forte délégation de sa formation politique l’Union du Peuple Gabonais, a offert un important don de matelas, de sac de riz et bien d’autres produits alimentaires aux personnes du 3e âge de sa circonscription electorale . « Je suis venue notamment pour les personnes du 3e âge. Chacun de nous ici a un parent qui est invalide. Ce sont des personnes qui souffrent ; et je suis là pour leur dire que c’est grace à leurs enfants, grâce à eux que je suis là-bas et je dois pouvoir m’exprimer devant eux pour leur dire vraiment merci », a-t-elle déclaré.

Un geste salué par le altCoordinateur Fédéral de l’Ogooué-Maritime de l’Union du Peuple Gabonais, monsieur Gaston Pouabou Mpira qui s’est adressé à la population en ces termes :  « je remercie notre sénatrice madame Moussounda Moussadji au nom de l’Union du Peuple Gabonais pour ce geste de solidarité à l’endroit de nos parents. Cette opération s’inscrit dans la droite ligne de nos coutumes, pour dire que lorsqu’un membre de la famille a gagné c’est tout le monde qui est concerné ».

Les heureux bénéficiaires n’ont pas manqué d’exprimer leur joie et leur satisfaction.

La sénatrice a profité de cette circonstance pour entretenir les populations sur le bilan des travaux parlementaires de la 4e législature notamment la 1ère session des lois qui s’est tenue du 02 mars au 30 juin 2015 dernier.

 

alt

                                                    Communication - UPG

 
 

Page 4 sur 6

  • Membres exécutifs de l'UPG

  • Informations

  • Dieudonné Mboumba
  • Antoine MOUBEMBKI
  • Christine MOUSSOUNDA MOUSSADJI
  • Kisito Moulounguiibouanga
  • Olivier koumba Mboumba
  • JULDAS NGOJOU-BISSIELOU
  • Mathieu Mboumba Nziengui

Pierre Mamboundou

Image 1
Image 2
Image 3
Image 4
Image 5
Image 6
Image 7

Derniers Evènements

Aucun évènement prévu pour le moment.

UPG-Evènements

Avril 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

Nombre de visites

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
3
Hier :
82
Semaine :
149
Mois :
5650
Total :
20274
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités