Dernières infos!

Communiqué Final

PDFImprimerEnvoyer

 

COMMUNIQUE FINAL  DU CONSEIL DU SECRETARIAT EXECUTIF

Sous la altprésidence de Monsieur Jean Olivier KOUMBA MBOUMBA, Secrétaire Général de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est réuni ce samedi 19  mars  2016, à partir de 10 heures 30 minutes, en son siège national, sis à Awendjé. 

 A l’ouverture des travaux, le Secrétaire Général de l’Union du Peuple Gabonais s’est réjoui de la bonne tenue, les 4, 5 et 6 mars derniers à Port-Gentil dans la province de l’Ogooué-Maritime., de la Convention Nationale du Parti.

 Au regard de la forte mobilisation des militants observée lors de cette manifestation, le Secrétaire Général a tenu à présenter ses vives félicitations à l’ensemble des délégués qui n’ont ménagé aucun effort pour que ces assises connaissent un franc succès.

 Il a profité de cette occasion pour remercier le Comité d’Organisation des Manifestations Publique (COMAP) et la Fédération de l’Ogooué-Maritime pour leur professionnalisme quant l’organisation de l’évènement et a lancé un appel à la mobilisation générale des militants du Parti en vue de la tenue effective du premier congrès ordinaire de l’UPG, les 3, 4 et 5 juin à Ndendé.

 Sur un tout autre plan, le Secrétaire Général a condamné avec fermeté les douloureux évènements survenus en Cote d’Ivoire. Il a par la suite exprimé, au nom du Parti, sa solidarité et sa compassion au peuple Ivoirien à la suite des attentats terroristes ayant endeuillé leur pays.

 Passant à l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil s’est particulièrement appesanti sur les points ci-après:

SECRETARIAT POLITIQUE EN CHARGE  DE LA COMMUNICATION

Sur communication du Secrétaire Politique en charge de la Communication, le Conseil du Secrétariat Exécutif a été informé de la mise en demeure des opérateurs de téléphonie mobile par l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP), après avoir constaté avec désolation la persistance de la dégradation de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile et l’absence de réaction appropriée desdits opérateurs.

Le Conseil constate pour le déplorer que la qualité des réseaux des opérateurs de téléphonie mobile devient de plus en plus médiocre malgré plusieurs rappels à l’ordre de l’ARCEP, en plus du cout de la communication qui soumet le portefeuille du consommateur à rude épreuve.

 Pourtant c’est un secteur qui ne connait pas la crise, chaque jour, les quatre opérateurs  du marché gabonais, à savoir : Airtel, Libertis, Moov, Azur, réalisent en moyenne un chiffre estimé à plusieurs milliards de francs CFA. Et selon les statistiques de l’observatoire du marché de l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), ces opérateurs ont cumulé au premier trimestre 2014, un chiffre global de 58 milliards de francs CFA. Une hausse de 3,5% par rapport au premier trimestre de 2013.

Au regard de ces résultats, le Conseil du Secrétariat Exécutif observe une mauvaise volonté de ces opérateurs de se mettre à jour et s’étonne de la passivité de l’ARCEP quant à l’application stricte des textes en vigueur en la matière.

SECRETARIAT POLITIQUE EN CHARGE  DE L’ECONOMIE

Sur communication du Secrétaire Politique en charge de l’Economie, le Conseil a été informé des difficultés auxquelles sera confrontée l’économie gabonaise à cause du maintient du prix du baril de pétrole qui se situerait entre 30 et 40 dollars en 2016 selon la Banque d’Investissement américaine, Goldman Sachs.

Selon le Ministre Délégué à l’Economie, l’économie gabonaise serait encore fortement marquée par la chute des prix du pétrole amorcée depuis deux ans, et cette situation devrait normalement impacter la croissance et les finances publiques.

En d’autres termes, toutes les hypothèses  prévues dans la loi des finances initiale 2016 doivent être revues à la baisse.

Le Conseil du Secrétariat Exécutif note que ces difficultés sont dues à  la trop forte dépendance de l’économie gabonaise du pétrole. Il encourage le gouvernement à œuvrer dans le sens de la diversification de l’économie de notre pays, et dans ce sens, l’agriculture, dans le cadre du projet GRAINE, est une initiative à soutenir par les gabonais.

SECRETARIAT POLITIQUE CHARGE DES QUESTIONS ELECTORALES

Sur communication du Secrétaire Politique chargé des Questions Electorales, le Conseil du Secrétariat Exécutif a été informé de la deuxième visite de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) au Gabon du 14 au 18 mars derniers, après celle effectuée du 2 au 6 novembre 2015. Ces visites rentrent dans le cadre de la préparation des élections libres, transparentes et crédibles au Gabon et procéder également à l’identification des secteurs pour lesquels l’accompagnement de la francophonie peut être envisagé.

altLa mission a eu des rencontres avec le gouvernement, les institutions et organisations impliquées dans le processus électoral, les acteurs politiques, la société civile et les représentants des confessions religieuses.

Le Conseil prend acte de l’information et espère que ces différentes missions permettront de favoriser un climat politique apaisé, de retrouver la confiance et surtout de rassurer les acteurs politiques et les gabonais dans leur ensemble.

                                                                  Fait à Libreville, le 19 mars 2016.

                                                                   Le Conseil du Secrétariat Exécutif

 
 

L'Union du Peuple Gabonais en Convention

PDFImprimerEnvoyer

 La Convention Nationale de l’UPG en images

 Réunion d'avant Convention présidée par le Secrétaire Général, Porte Parole du Parti, monsieur Jean Olivier KOUMBA MBOUMBA, au siège provincial de l'UPG. Le Secrétaire Général était assisté de messieurs:

- Gaston POUABOU MPIRA: Coordinateur Fédéral pour la Province de l'Ogooué Maritime, Secrétaire Politique, 1er Maire Adjoint de la commune de Port-Gentil;

- Jean Christoph MBIGUIDI NDINGA: Secrétaire Fédéral chargé des Communes, Secrétaire Politique, Conseiller du Maire chargé des Affaires Sociales;

- Dieudonné MBOUMBA: Secrétaire Fédéral chargé des Départements, Secrétaire Politique

alt  alt alt

Cérémonie d'ouverture de la Convention Nationale Présidée par le Secrétaire Exécutif, monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, à la mairie du 2e arrondissement de la Commune de Port-Gentil. Deux temps forts précédés par la séance de prière dirigée par monsieur NZIENGUI MADOUNGOU, Délégué Communal de Port-Gentil, Secrétaire Politique:

- Séance de prière

alt alt

- Mot de bienvenue du Secrétaire Général en sa qualité de Président de la Commission chargée de l'Organisation des Manifestations Publiques (COMAP)

alt alt

- Allocution d'ouverture du Secrétaire Exécutif

alt alt alt

* Travaux en commission

alt alt alt

alt alt alt

 * Cérémonie de cloture

alt alt alt

alt alt alt

* Causerie d'explication dans une ambiance festive

alt alt alt

 

alt alt alt

alt

 

Nous avons gagné toutes les batailles juridiques face à tous nos adversaires. Nous gagnerons aussi toutes les batailles politiques face à eux. Dieu est avec nous.

                                                                                                          Le Secrétaire Général, Porte-Parole du Parti

 
 

Congrès de l'UPG

PDFImprimerEnvoyer

 

L’UPG EN PREMIER CONGRES ORDINAIRE LES 3, 4 et 5  JUIN  2016 A NDENDE

Ainsi en ont décidé les délégués qui ont pris part à la Convention Nationale tenue à Port-Gentil les 4, 5 et 6 mars 2016. Voici le rapport général établit à cet effet.

 

alt

 

RAPPORT GENERAL DES TRAVAUX DE

LA CONVENTION NATIONALE DE L’UNION DU PEUPLE GABONAIS (UPG)

 

Les 4, 5 et 6 mars 2016 s’est tenue, à la Mairie du deuxième arrondissement de la Commune de Port-Gentil, la Convention Nationale de l’Union du Peuple Gabonais, présidée par Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Secrétaire Exécutif.

Le présent rapport général s’articule autour des points ci-après :

-         Cérémonie d’ouverture ;

-         Déroulement des travaux ;

-         Recommandations issues des travaux.

CEREMONIE D’OUVERTURE 

Présidée par le Secrétaire Exécutif, la cérémonie d’ouverture s’est effectuée en présence des nombreux militants, des membres du Secrétariat Exécutif, des représentants des fédérations et des représentants des partis amis.

Deux temps forts ont marqué cette cérémonie : le discours de bienvenue de Monsieur Jean Olivier KOUMBA MBOUMBA, Secrétaire Général, Porte-Parole du Parti et Président de la Commission d’Organisation des Manifestations Publiques (COMAP), puis l’allocution de Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Secrétaire Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais qui a ouvert les travaux de la Convention Nationale.

DEROULEMENT DES TRAVAUX

Les travaux qui avaient pour thème général « Redynamisation du parti pour une meilleure implantation nationale », se sont articulés autour des points suivants :

-         Examen et adoption du projet de révision des Statuts ;

-         Examen et adoption du projet de Règlement Intérieur ;

-         Examen et adoption de l’ordre du jour du Congrès ;

-         Adoption de la date du Congrès ;

-         Divers.

S’agissant des projets des Statuts et Règlement Intérieur, ceux-ci ont été adoptés par acclamation après examen de chaque texte par l’ensemble des délégués. Les deux projets de textes seront soumis à l’approbation du prochain Congrès.

Quant au Congrès, les dates des 3, 4 et 5 juin 2016 et la ville de Ndendé dans la province de la Ngounié, ont été retenues par l’ensemble des délégués pour la tenue du premier Congrès Ordinaire de l’Union du Peuple Gabonais. Son ordre du jour porterait sur les points suivants :

1- Compte rendu de l’administration du parti ;

2- Révision des Statuts et du Règlement Intérieur ;

3- Relations entre l’UPG et les partis et associations du Gabon ou de l’extérieur ;

4- Relations entre l’UPG les ONG du Gabon et de l’Extérieur ;

5- Elections des nouveaux dirigeants de l’UPG ;

6- Election présidentielle 2016.

Pour ce qui est des divers, les délégués se sont prononcés sur le budget du prochain exercice présenté par le Secrétariat Exécutif. Au regard du caractère particulier du prochain exercice qui coïncide avec la tenue de deux élections majeures dans notre pays (Présidentielles et Législatives), les délégués ont adopté à l’unanimité, le budget de l’exercice 2016 qui s’élève en recettes et en dépenses à la somme de cent trente millions huit cent mille (130.800.000) francs CFA.

Enfin aux termes des débats, les recommandations ci-après ont été formulées par les délégués :

-         Investir le terrain au lendemain de la Convention Nationale ;

-         Mettre en place une stratégie de collecte de cotisations et souscriptions des militants et cadres du parti et veiller à leur bonne gestion ;

-         Affirmer l’ancrage de l’UPG dans l’opposition lors du prochain congrès ;

-         Prendre une motion portant engagement des militants de l’UPG à porter l’œuvre de Pierre MAMBOUNDOU jusqu’à la victoire finale. 

Telle est l’économie de la présentation des travaux ayant sanctionné les assises de la Convention Nationale de l’Union du Peuple Gabonais.

                                                                             Fait à Port-Gentil, le 06 mars 2016


 alt altalt

 

 

 
 

LE CONSEIL DU SECRETARIAT EXECUTIF

PDFImprimerEnvoyer

 

COMPOSITION DU CONSEIL DU SECRETARIAT EXECUTIF

 

 SECRETARIAT GENERAL

 Secrétaire Général, Porte-parole du Parti :

- Monsieur Jean Olivier KOUMBA MBOUMBA, confirmé

 Secrétaire Général Adjoint 1, chargé de l’Organisation et des Relations Extérieures :

- Monsieur Jules BOULENDE

 Secrétaire Général Adjoint 2, chargé de l’Administration et de la Gestion des élus du Parti:

- Monsieur François MOUELY NZIENGUI

SECRETARIAT POLITIQUE

 SECRETAIRES POLITIQUES

 Secrétaire Politique chargé des Relations avec le Parlement et les Institutions Constitutionnelles

- Madame Christine MOUSSOUNDA MOUSSADJI

 Secrétaire Politique chargé de l’Economie, des Finances et du Plan

- Monsieur Jean Paulin ALLOGO OBAME

Secrétaire Politique chargé de l’Education

- Monsieur Alix Kisito MULUNGHIBWANGUE

Secrétaire Politique chargé de la Communication, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’Information

- Monsieur Juldas NGODJOU BISSIELOU, confirmé

Secrétaire Politique chargé de la Justice et des Droits de l’Homme :

- Monsieur Germain ENDENG OLE

Secrétaire Politique chargé de l’Agriculture et de l’Elevage

- Monsieur Georges MANFOUMBI

Secrétaire Politique chargé de la Propagande et de la Mobilisation

- Monsieur Patrick IVALA MBOUMBA

 Secrétaire Politique chargé des Relations avec les Organes Locaux

- Monsieur Parfait DOUKAKAS

 Secrétaire Politique  chargé des Sports, de la Culture et des Arts

- Monsieur BIWAGOU DILOUSSA

 Secrétaire Politique chargé de la Jeunesse

- Monsieur Guy Landry MOUSSOUNDA

 Secrétariat Politique chargée de la Sante, des Affaires Sociales et des Relations avec le Mouvement National des Femmes

 - Madame NZASSI MAVOUNGOU

 Secrétariat Politique chargé de la Décentralisation et des Collectivités Locales

- Monsieur Gaston POUABOU MPIRA

 Secrétaire Politique chargé des Relations avec les Syndicats et les Partis Politiques

- Monsieur Dieudonné MBOUMBA

 Secrétaire Politique chargé de la Recherche et de la Technologie

- Monsieur Jean Christophe MBIGUIDI NDINGA

 Secrétaire Politique chargé de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi

- Monsieur NZENGUE MADOUNGOU

 SECRETAIRES POLITIQUES ADJOINTS

 Secrétaire Politique Adjoint chargé des Relations avec le Parlement et les Institutions Constitutionnelles :

- Léonce RENDJOGO

 Secrétaire Politique Adjoint chargé de l’Economie, des Finances et du Plan

- Monsieur Herman NAGHA NZIENGUI

 Secrétaire Politique Adjoint chargé de l’Education

- Monsieur Vance Marvel MAYOMBO

 Secrétaire Politique Adjoint chargé de la Communication, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’Information

- Monsieur Corneille MANGOUNGOU

 Secrétaire Politique Adjoint 1 chargé de la Propagande

- Monsieur Alain MICHOUMBOU MITOLO

 Secrétaire Politique Adjoint 2 chargé de la Mobilisation

- Monsieur Antoine MOUMBEKI

 Secrétaire Politique Adjoint chargé des Relations avec les Organes Locaux

- Monsieur Guy Constant KOUMBA BISSIELOU

 Secrétaire Politique Adjoint chargé de la Jeunesse

- Ghislain MBOUMBA

 Secrétariat Politique Adjoint chargée de la Sante, des Affaires Sociales et des Relations avec le Mouvement National des Femmes

- Mme Yolande NONGOU épouse MOUSSADJI

 
 

MOUKAGNI IWANGOU N'EST PAS MILITANT DE L'UPG

PDFImprimerEnvoyer

 

Mesdames et Messieurs,

Chers militantes et militants,

 altLes 5, 7 et 8 août 2014, monsieur Jean de Dieu MOUKAGNI IWANGOU et son groupe, ont illégalement organisé un congrès qu’ils ont dénommé premier congrès ordinaire de l’Union du Peuple Gabonais.

Ce congrès fut attaqué en justice par le Secrétaire Exécutif de l’UPG, monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI qui avait saisi le juge de référé. L’ordonnance de jugement rendu à cet effet interdisait purement et simplement à monsieur Jean de Dieu MOUKAGNI IWANGOU à s’exprimer au nom et pour le compte de l’UPG.

Comme c’est son droit et même s’il avait affirmé que la justice gabonaise était aux ordres, monsieur Jean de Dieu MOUKAGNI IWANGOU a interjeté appel. L’arrêt rendu par la Cour d’appel judiciaire de Libreville, le 29 juin 2015, n’a fait que confirmer la décision rendue par le juge de référé.

Cet arrêt est immédiatement exécutoire nonobstant le fait que sieur Jean de Dieu MOUKAGNI IWANGOU s’est pourvu en cassation. Il le sait, lui en tant que juriste et ancien magistrat. Sauf si les décisions qu’il rendait à sa belle époque obéissaient à d’autres critères que celles édictées par la loi auquel cas se pose des questions d’intégrité.

 Mais nous notons que monsieur MOUKAGNI IWANGOU et ses partisans, comme une sorte de défi lancé à la justice de notre pays, continuent à parler et à agir au nom de l’Union du Peuple Gabonais dont monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI reste le seul Responsable légal.

 Monsieur MOUKAGNI IWANGOU sait très bien qu’il s’est engagé dans une voie sans issue. C’est un perdant, ce combat contre MBOUMBA NZIENGUI, il va le perdre, et il l’a d’ailleurs déjà perdu.

 MOUKAGNI IWANGOU gagnerait à clarifier la situation qui a de fait de lui la vedette nationale pour quelques heures, à la suite des actes qu’il a posés et dont on ne peut pas dire qu’ils ont fait sa fierté encore moins celle de ses partisans.

 Les élections - présidentielle comme législatives -, se pointant à l’horizon, il est peut être grand temps que monsieur MOUKAGNI IWANGOU et ses partisans  songent à créer leur propre formation politique, au lieu de faire dans la diversion. Ne sera investi candidat de l’UPG que celui qui aura sa fiche de candidature signée du Secrétaire Exécutif, monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI.

 Il convient de rappeler que monsieur MOUKAGNI IWANGOU n’a jamais fait acte d’adhésion à l’Union du Peuple Gabonais, comme le commandent les articles 6 et 7 de nos statuts, et les articles 1, 2 et 101 de notre règlement intérieur. Il n’a donc jamais été membre de l’UPG mais à tout le moins sympathisant.

 Mais nous, nous sommes upégistes et nous n’avons jamais fui les caméras comme certains, qui prétendent être les héritiers de Pierre MAMBOUNDOU, aujourd’hui.

               

Le Secrétaire Général, Porte-Parole du Parti.

 
 

Page 2 sur 6

  • Membres exécutifs de l'UPG

  • Informations

  • Dieudonné Mboumba
  • Antoine MOUBEMBKI
  • Christine MOUSSOUNDA MOUSSADJI
  • Kisito Moulounguiibouanga
  • Olivier koumba Mboumba
  • JULDAS NGOJOU-BISSIELOU
  • Mathieu Mboumba Nziengui

Pierre Mamboundou

Image 1
Image 2
Image 3
Image 4
Image 5
Image 6
Image 7

Derniers Evènements

Aucun évènement prévu pour le moment.

UPG-Evènements

Avril 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

Nombre de visites

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
3
Hier :
82
Semaine :
149
Mois :
5650
Total :
20274
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités